enzo boulom essais jerez er bull
 
 
Jerez


 

Week-end positif dans l’ensemble et très enrichissant.

Vendredi :

Lors de la première séance, le rythme est venu très vite, ayant la pôle pendant le ¾ de la séance. Après des arrêts pour des modifications de setting sur la moto. Je termine finalement cette première séance 3ème avec un très bon feeling sur la moto , même avec de gros problèmes de glisse de l’arrière qui n’ont pas été complètement solutionnés au terme de la séance.

Pour la deuxième séance, nous avons effectué quelques réglages sur la moto pour que les problèmes rencontrés lors de la première séance se résolvent. Mon rythme s’est amélioré de tour en tour et j’ai commencé à avoir d’autres soucis sur la moto. Les problèmes de glisse étaient résolus mais je n arrivais plus a faire tourner la moto lorsque j avais un filet de gaz. Je termine la séance 5ème à 4 dixièmes de la pôle.

La dernière séance de la journée fut dédiée à la qualification. Nous n’avons pas réussi à trouver un bon setting avec les pneus neufs. D autre part je n’ai pu trouver la solution pour me faire tracter dans les longues lignes droites.J’ai tout de même amélioré mon temps de la FP2. Je m’élancerai donc de la 6ème place.

Samedi :

Première course de la saison pour moi. Après un mauvais départ je me suis fait enfermer lors du premier tour. J’ai tout de même réussi à rejoindre le groupe de tête. Au fil des tours la moto avait de plus en plus de mal aux freinages, il m’était devenu impossible de doubler d’autres pilotes au freinage car à chaque freinage je glissais de l avant, je reste donc le dernier du groupe de tête, je suis 5eme à 1seconde du 1er.. Pendant plusieurs tours je vais buter sur Marc Garcia et je reste à la 5ème place et le groupe suivant va faire la jonction Ca se complique et je vais perdre du temps dans les différents dépassements .Je termine donc 8ème. A l’issue de cette course je m’aperçois que je manque cruellement de compétitions.En effet ce n’est pas ma vitesse qui est en cause mais plutôt ma faculté à réagir en groupe et cela ne s’apprend qu’en course..

Dimanche :

Deuxième manche, je réalise un meilleur départ qu’en première manche même si mon premier tour fut similaire. Après une bonne remontée de la 12 place à la fin du premier tour sur le groupe de tête, les dépassements se sont faits sans cesse à chaques virages. Je suis remonté en 3ème position. Je suis dans le rythme et la première course m’a appris beaucoup de choses quant à la gestion des dépassements. C’est avec un plaisir retrouvé que j’effectue de nombreux dépassements et attaques réussies sur mes concurrents … Dans ma remontée, j’établi un nouveau record du tour Malheureusement par le fait des aspirations, je me retrouve 3 tours avant la fin dépassé par 3 concurrents qui me ferment immédiatement la porte a la fin de la ligne droite du fond…Afin de ne pas perdre de temps je décide de leur faire l extérieur…manœuvre audacieuse qui a failli réussir, malheureusement j’accélère trop rapidement et part en higtside et perd du coup le contact avec le groupe..Je vais d’ailleurs recoller rapidement au groupe mais tout espoir de podium est terminé…Je termine 5ème
 

Le bilan de ce we est quand même très positif . Les résultats sont en dessous de mes espérances mais je suis dans le rythme , mon record du tour en témoigne . Il faut surtout que je perfectionne ma stratégie de course . Pour les essais étant donné qu’aucun concurrent de tête de liste ne supporte qu je sois derrière eux je ne vais plus perdre mon temps et faire les essais seuls et décalés.





Championnat du Monde Junior Le Mans


 

Pour cette épreuve je vais bénéficier de l’appui de la FFM qui va engager une Mahindra Moto 3 2014 du CIP

Avec une première séance d’essais positive et encourageante ou je termine

7 ème à 1s de la pôle alors que nous n’étions pas venus aux tests CEV au Mans.

A l’issue de cette séance je pense encore avoir de la marge d’amélioration …

Pour la deuxième et dernière séance d’essais, les conditions sont compliquées et je me trouve mal à l’aise sur la moto et j’ai du mal a l’exploiter. Le manque de roulage avec cette moto se fait sentir. Alors que tout le monde améliore ses temps d’une seconde , pour ma part je stagne …Il est trop tard pour envisager un changement radical.

Je reste tout de même confiant pour la course et j’espère finir dans le top 10.

Pour le premier départ, je pars bien et passe le premier tour a la 7ème place, malheureusement il va y avoir un drapeau rouge et tout est a refaire

Pour le deuxième départ, cela se complique, je pars bien mais la seconde refuse de se sélectionner et je me fais doubler et perds beaucoup de temps. Je vais remonter à la 13ème place mais je m’aperçois très rapidement qu’une rupture est entrain de s’amorcer entre le pilote qui est devant moi et le groupe de tête. J’essaie de passer Pizzioli du team Laglisse et Toba du team Asia mais ceux-ci par le biais des aspirations me redoublent à chaque ligne droite et nous perdons beaucoup de temps

Finalement je n’arriverai a prendre le dessus que sur Pizzioli, Toba terminant juste devant moi.

Une déception de finir 12ème mais l expérience accumulée va me permettre de préparer au mieux la course d’Aragon que je vais faire dans le même Team.

Je remercie la FFM pour leur implication, le CIP pour la gestion de la course, ainsi que tous mes partenaires 



Championnat du Monde Junior Barcelone


Pour cette course j’intègre la structure Ongetta Rivacold Junior Team. Ils découvrent la Suter. Pour cette épreuve nous avions loué un moteur Géotechnology V8 dernière version. Didier Languet responsable de Suter viendra également donner un coup de main car nous n’avions aucunes bases de réglages pour cette moto.
 

Dès le départ le moteur présente des disfonctionnements, une analyse des données montrera que la boite à air est insuffisante et que le moteur ne peut fonctionner correctement..Très grosse désillusion… A force de bricoler nous arrivons a optimiser l’air et nous pouvons envisager des qualifications correctes…Malheureusement alors que je passe un train,de pneus neufs et m’élance pour un temps qualificatif, le moteur casse, se bloque et m’ éjecte . La moto est endommagée et je ne réalise que le 24 ème temps.
 

Pour la course Géotechnology nous dépanne avec un autre moteur moins performant, je vais me battre pour la 9ème place , mais l’handicap de puissance et un embrayage qui patine fait que dans la ligne droite le groupe dans lequel je me trouve me repasse, un drapeau jaune dans le dernier tour m’empêche de redoubler et je termine 14ème..

Pour la deuxième course , un problème électrique survient et m’oblige à l’abandon au 3ème tour.




Assen




 

Pour cette épreuve, j'espère briguer un podium, les essais libres se passe bien et je suis suivant les tours dans le quatuor de tête.

Pour les essais qualificatifs, j’anticipe mal mon tour qualificatif et me trouve bloqué lors de mon tour le plus rapide. Je termine 5ème ce qui n’est pas catastrophique.

1ère course : Un départ chaotique et je me trouve enferme a la 10ème place , je remonte rapidement les concurrents et lors de mon dépassement sur l’australien Olli Simson pour la 3ème place celui-ci tombe et m’oblige a prendre le bac à sable... Je perds le contact avec les 2 hommes de tête et je termine à la 4ème place.

2ème course : je pars correctement et nous sommes un groupe de 7 a nous battre pour la victoire , rapidement le groupe va se réduire à 4 pilotes… nous sommes dans la même seconde suivant les endroit du circuit, je passe un moment 2ème , pour le dernier tour, le 1er Bo, à 1seconde d’avance sur notre groupe, je repasse 2eme mais trop tendre je me fais repasser , pas grave je suis plus rapide ds la dernière chicane et je compte reprendre la 2eme ou 3eme place…malheureusement Guiterez coupe la chicane et nous arrivons sur la ligne d’arrivée avec quelques centièmes de secondes d’ecart… Mais je suis 4eme... Et j’ai réaliser le meilleur temps de le course en idéal time...

Peter Clifford qui me dit qu’on m’a vole le podium me demande si je veux porter réclamation...




Championnat du Monde Junior Aragon

Je participe a cette occasion à l’épreuve avec la Mahindra du CIP

Je retrouve la moto du Mans. La position de conduite est très spéciale et surtout tres compacte par rapport aux autres motos de je pilote. Nous avons du mal a trouver un bon set up . Je me qualifie a une 20ème place , décus mais pas découragé. Je suis le premier francophone..

Course 1 : je realise un bon depart et nous sommes un groupe de 12 à nous battre pour la 2eme place. Je réalise mon meilleur tour au 3eme tour en 2 00 ce qui est le meilleur temps réalisé par les titulaires GP du Cip mais également à 3/10eme du meilleur temps réalisé par une mahindra, celle d’Oliviera…. Malheureusement au 4eme tour la boite lacche et je suis contraint à l’abandon.

Course 2 : la boite a été refaite mais nous ne pouvons avoir les mêmes démultiplications. Je pars correctement , mais rapidement des groupes se forment et je me fais enfermer, la boite présentant quelques trous, il ne m est pas possible de sortir des pelotons… Je termine à la 10eme place  



Sachsenring


 

Course qui va me porter un coup au moral.

En effet mon père va tout de suite remarquer que la moto n’est pas celle d Assen, elle est dans un état médiocre, peinture fissurée portant des traces de chutes, freins bloqués, silencieux abimés,etc…

Malgré tout mon Père essaie de me rassurer . L’épreuve de la piste va malheureusement apporter son lot de problèmes…
 

Poure la première séance libre je fais le 4eme temps mais complètement à la limite…On opère en vitesse des modifications pour la deuxième série …inconduisible, je ne peux absolument pas accelerer sans qu’elle glisse violemment. A force d’insister je chute..

Pour les essais qualificatifs nous n’avons pas le temps de faire de grosses transformations et je termine 11eme.
 

La moto est tellement délicate a conduire que les responsables décident de mettre la télémétrie pour voir ce qui se passe

 

1ere course : départ correct mais dans la longue ligne droite je me fais dépasser mais récupère au freinage, la faible vitesse de pointe et le fait que je sois en délicatesse à l’accélération vont m’empècher de sortir du peloton et je termine 9 ème
 

2ème course ; pour cette course en fonction des informations relevées on me change l’ammortisseur qui était défectueux, on me change l’empattement et le braquet… et tout cela sans aucune possibilité d’essais préalables…Je pars correctement et me hisse à la 5eme place , la moto reste délicate a l’accélération et est instable en grande courbe , je termine 6ème et réalise le 4eme temps en course.

Une deception car je pensais au minimum au podium…..et surtout je n’ai pas compris ce chagement de moto qui m’a fait perdre presque le weekend a trouver un réglage correct…



Brno

Enzo boulom a BRNO
 
Arrivé par la route le jeudi matin , après 15h de route, je fais un tour de piste derrière le scooter d Alexis Masbou
Comme toujours, un accueil formidable à l’hospitality Red Bull

Essais :

1 ère séance d’essais libre : je retrouve la moto que j’avais au Sachensring , et j’éprouve encore quelques difficultés de réglages, le train avant de la moto ne me plait pas, il y a énormément de mouvements sur les bosses et je réalise le 9 ème temps
2ème séance d essais libre ; les techniciens de la Red Bull ont décidé de changer le setting pour mettre plus de poids sur l avant et essayer d’avoir une moto plus stable. J’améliore mon chrono mais la moto est un peu plus stable mais toujours très délicate de l’avant…Je me dis qu’avec des gommes neuves les défauts seront peut être gommés…..de toutes façons nous n’avons pas le temps d’opérer de grands changements entre les essais libres 2 et la qualif
Je réalise à nouveau le 9eme temps
 
Essais qualifs : je pars seul, nous avions décidé d’une stratégie avec certains pilotes mais cela ne se réalisera pas. Je perds du temps et repars avec un mauvais groupe…. Une séance à oublier..je termine 14ème..un sacré handicap..
 
Samedi : 1ere course
 
Pour la course, nous allons changer les ressorts avant qui étaient beaucoup trop durs. Dès les tours de chauffe je m’aperçois de l’amélioration.
Après un départ moyen, 20ème au premier virage, j’entreprends une remontée qui va me mener à la 8ème place. Une course difficile ou je n’ai pu m’extraire assez rapidement des différents groupes pour espérer un meilleur résultat

 Red Bull BRNO Enzo Boulom en tête

Dimanche : 2ème course
 
Les suspensions s’avérant un peu trop souples, les techniciens de la Red Bull vont légèrement modifier le setting en hydraulique
Parti correctement, 16ème au premier virage, je prends confiance en la moto et j essai le plus rapidement possible de me défaire des pilotes moins rapides que moi en courbes mais plus rapides en ligne droite grâce à leur plus petits gabarits : 7ème au premier tour je remonte à la 3eme place au 5eme tour et prend le tête quelques tours plus tard. La bataille est rude mais je crois en la victoire. Au dernier virage , alors que j’étais à l’extérieur, Fernandez me percute et m’entraine, je perds la première place mais également Garcia et Guiterez en profite pour passer..Je termine 4ème a 1/100 du 3eme et 1,5/10eme du vainqueur

Red Bull BRNO Enzo Boulom perd la tete suite contact

Le contact dans la dernière courbe avant la ligne d’arrivée privant Enzo de la victoire…
Dommage mais je suis rassuré…
Je tiens a remercier le staff technique de le Red Bull qui à chaque instant m a apporté son soutien et les solutions techniques
J espère un podium sinon plus à Silverstone
 


SILVERSTONE


red bull grille depart silverstone

 

Après avoir traversé la Manche , nous voila arrivés dans le temple de la vitesse de Silverstone. Alexis Masbou me permettra à nouveau de faire un tour de piste derrière son scooter.
Toujours le même accueil aussi chaleureux et professionnel. Les motos sont alignées et prêtes...
 
Essais :
1 ère séance d’essais libre : je retrouve la moto que j’avais quitté à Brno et je suis en confiance… J’attaque de suite, je fais le meilleur temps avec plus de 5/10 d avance, j’augmente encore ma vitesse et améliore de 4/10 dans le premier partiel…mais j’en fait trop et je chute… La séance est terminée pour moi... Et je termine à la 8ème place.
2ème séance d essais libre ; après avoir remis la moto en état, je repars avec plus de retenue, quelques petits réglages pour peaufiner. Je sens bien la moto et je réalise le 4ème temps sans trop forcer car je ne veux surtout pas rechuter.



red bull grille depart silverstone 2e

 

Essais qualifs:

Je pars seul et j’ai du mal a prendre les bonnes aspis et je passe un peu à coté de ma séance... Je décide donc de faire un premier temps de référence pour assurer et j’essaierai de chercher une roue pour les aspis après… Je réalise le 5ème temps et je n’arriverai jamais à trouver un concurrent  qui aurait pu me tracter en ligne droite pour me permettre d’ameliorer mon temps. Je suis satisfait de ma moto.


 
 
 
Samedi : 1ere course


Après un mauvais départ je perds quelques places mais surtout je perds de suite le contact avec le groupe de tête. Je me retrouve en bagarre avec Oscar et nous allons tous les deux échanger de nombreuse fois par tour nos places… Perdant ainsi toutes chances de revenir sur le peloton de tête… Une très mauvaise stratégie..je termine 6ème

 Enzo boulom en tete a silverstone
 
Dimanche : 2ème course
 

Les conditions sont dantesques et sur  la grille de départ, au dernier moment nous prenons le choix d’assouplir davantage le moto car je n’ai pas eu le feeling pendant les 3 tours de chauffe.
Après un bon départ ou je suis 5ème au premier virage , je porte de suite mon attaque et m’empare du commandement au virage 15 soit a la moitié du premier tour…
Je reste en tête jusqu’au 6ème tour ,Sasaki  passe en tête pour un tour, la bataille est rude et les conditions d’adhérence sont très précaires..je reprends la tête .J’ai encore en mémoire  mes deux podiums ratés à Assen et Brno et cette fois ci, il est hors de question qu’il m’échappe.
La pression de Sasaki est permanente et c’est moi qui fait le boulot en restant en tête , ne sachant pas ou sont les autres concurrents, je me retourne pour m apercevoir que nous sommes seuls …je n’ai donc aucun danger pour le podium.


podium silverstone

Après quelques travers, je décide donc d assurer un podium et je laisse filer Sasaki. Un podium était trop important pour moi et pour mon moral.
Je termine deuxième avec plus de 20 secondes d’avance sur le 3ème qui n’est ni plus ni moins que le leader de la Rookies Cup
Un bon weekend qui me donne confiance. J’ai eu beaucoup de plaisir à piloter ma moto lors de cette course.
Je remercie tout le staff technique de la Red Bull MotoGP Rookies Cup, Ipone, La Fédération Française de Moto, LS2 Helmets, Un temps pour soi et tous mes supporters.


red bull silvertone

silverstone tour d honneur



 
Afficher la suite de cette page



Créer un site
Créer un site